Inondations au Brésil, mardi 11 et mercredi 12 janvier

Le bilan des inondations au Brésil atteind les 1300 morts


17/01/2011. France 24

Considérée comme "la plus grande catastrophe naturelle de l'histoire du Brésil", les pluies torrentielles s'abattant sur Rio ont provoqué la mort d'au moins 500 personnes. Les précipitations pourraient se poursuivre quelques jours encore.

AFP - Le chaos régnait vendredi dans la ville de Nova Friburgo, dans la région montagneuse près de Rio dévastée par des pluies qui ont entraîné la mort de plus de 500 personnes, une des pires tragédies que le Brésil ait connues.

Les sauveteurs tentaient vendredi d'atteindre des villages isolés dans la montagne et, au fur et à mesure de leur progression, le bilan s'alourdissait : à la mi-journée, il s'établissait à 520 morts, ont déclaré les pompiers et les mairies des villes touchées.

Selon ce comptage, les inondations et glissements de terrain, qui ont frappé dans la nuit de mardi à mercredi cette région située à une centaine de kilomètres au nord de Rio, ont fait 232 morts à Novo Friburgo, 228 à Teresopolis, 39 à Petropolis et 21 dans deux autres localités.


18/01/2011. 

Les inondations au Brésil ont fait plus de 655 morts. Et il reste toujours des personnes bloquées chez eux, dans des zones menacées de glissement de terrain.


19/01/2011.

Le bilan des inondations dans la région de Serrana, au nord de Rio de Janeiro, a atteint 702 morts et 14 000 sinistrés (selon la Défense civile) mardi et devrait encore augmenter. De nombreux habitants de la région sont portés disparus et les autorités brésiliennes pensent que beaucoup ont été enterrés. D'après un décompte officiel partiel, on dénombrait 203 personnes portées disparues dans deux des trois villes les plus touchées dans cette région montagneuse, à une centaine de kilomètres au nord de Rio.


28/01/2011. euronews

Le bilan s'alourdit avec près de 1300 morts suite aux inondations.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site