Tempêtes aux Etats-Unis, avril 2011

Tempête meurtrière aux Etats-Unis, avril 2011

La série de tornades qui a balayé les Etats du sud ces derniers jours a fait au moins 305 morts, dont 204 dans le seul Etat de l'Alabama où le président Obama devait se rendre vendredi.

C'est l'une des catastrophes naturelles les plus graves dans le sud des Etats-Unis depuis des années. En quelques jours, des centaines de tornades ont déferlé en Alabama, Arkansas, Géorgie, Kentucky, Mississipi, Missouri, Tennessee et Oklahoma. Résultat : un spectacle de désolation dans plusieurs endroits et un bilan très lourd, toujours provisoire : au moins 305 morts, dont 204 pour le seul Etat de l'Alabama

Ces tempêtes pourraient être la catastrophe naturelle la plus meurtrière aux Etats-Unis depuis le passage de l'ouragan Katrina en 2005 (1.500 morts) et les tornades d'avril 1974 (310 morts), selon le site Accuweather.com. L'état d'urgence a été déclaré jusqu'à présent dans neuf Etats (Alabama, Arkansas, Kentucky, Mississippi, Missouri, Tennessee, Oklahoma). Près de 300 tornades ont été enregistrées depuis le début des tempêtes vendredi dernier, dont 130 mercredi, selon la Météorologie nationale (NWS).
 
En Géorgie, Etat qui déplore 14 morts et où des immeubles ont été réduits à leurs fondations, la ville de Ringgold était méconnaissable. "Quand on a vu le nuage en entonnoir s'approcher, on s'est réfugiés avec ma femme et ma fille dans la salle de bain", raconte Tim Holt, employé d'un hôtel local.  "Pour la ville, c'est 80% de pertes. Le toit de l'hôtel Days Inn s'est envolé, l'école secondaire a été touchée, le collège aussi. La station BP n'existe plus et le restaurant de gaufres non plus", conclut-il.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site