Éruption d'un volcan en Islande

Eruption d'un volcan en Islande. 

 

 

24 mai 2010 : L'éruption du volcan islandais, dont les fumées avaient semé la pagaille dans les aéroports européens au mois d'avril, a cessé, selon les vulcanologues qui n'écartent toutefois pas la possibilité d'une reprise de son activité.

http://www.france24.com/fr/20100524-islande-volcan-eyjafjoll-nuage-cendres-eruption-magma-activite-arretee-pause-cratere-fumee

 

Situation géographique de l’Islande.

L'Islande est située au milieu de l'Atlantique sur la dorsale médio-océanique, à la divergence des plaques tectoniques eurasiatique et américaine. Cette situation exceptionnelle en fait l'une des régions tectoniques les plus actives du monde avec plus de 200 volcans et 600 sources d'eaux chaudes ! Si le pays exploite cette opportunité pour produire son électricité et alimenter son réseau de chaleur, une nouvelle éruption fissurale à proximité du glacier Eyjafjallajökull inquiète les volcanologues.

Le Volcan islandais Eyjafjöll (ou Eyafjalla) situé dans le sud de l'île, à seulement 160 km au sud-est de la capitale Reykjavik est un strato-volcan composé d'une alternance de couches de cendres, de lave et de roches éjectées par les éruptions antérieures.

L’éruption du volcan Eyjafjöll.

Il est entré en éruption dans la nuit de samedi 20 mars 2010, sous forme de fontaines de lave (magma en fusion qui est projeté en hauteur). Recouvert par l'Eyjafjallajökull, une calotte glaciaire, ce volcan culmine à 1 666 mètres d'altitude. La dernière éruption de l'Eyjafjöll remonte à 1821. Elle avait alors duré plus d'un an.

L'éruption s'est produite sur un flanc du volcan, dans le cratère Fimmvurduhals, à 1100 m d'altitude, via une fissure de 800 mètres de long : des jets de lave s'élèvent à plus de 200 mètres de hauteur, accompagnés par une activité effusive où le magma atteint une température de plus de 1000 °C. Ce type d'éruption se traduit par des épanchements de lave qui, en refroidissant, donnent des basaltes de plateau.

Le mercredi 14 avril, il y a eu un changement de l’activité du volcan, une nouvelle fissure s’est ouverte et la lave sort maintenant sous un glacier. La rencontre entre du magma à haute température et la glace crée des explosions de vapeur  qui engendre une activité plus explosive et qui génère des cendres volcaniques faites de débris de silicate, du magma qui refroidit et qui est projeté à six kilomètres ou huit kilomètres de haut dans l'atmosphère 

Composition d'un volcan :

Les magmas contiennent des gaz volcaniques dissouts. Le dégazage des magmas est un phénomène déterminant dans le déclenchement d'une éruption et dans le type éruptif. Le dégazage fait monter le magma le long de la cheminée volcanique ce qui peut donner le caractère explosif et violent d'une éruption en présence d'un magma visqueux. 

Les gaz volcaniques sont principalement composés de : 

  • Vapeur d'eau à teneur de 50 à 90 % ; 
  • Dioxyde de carbone à teneur de 5 à 25 % ; 
  • Dioxyde de soufre à teneur de 3 à 25 %. 

Puis viennent d'autres éléments volatils comme le monoxyde de carbone, le chlorure d'hydrogène, le dihydrogène, le sulfure d'hydrogène, etc. Le dégazage du magma en profondeur peut se traduire à la surface par la présence de fumerolles autour desquelles des cristaux, le plus souvent de soufre, peuvent se former.

Bien sur, chaque éruption à des % différents et cela varie même tout au long de l'éruption.


Historique des éruptions ayant eut le plus d'impact sur la planète :

Historique des éruptions

Photos NASA de l'éruption du volcan Eyjafjöll

http://www.metrofrance.com/info/le-volcan-islandais-vu-de-l-espace/mjdt!wwwpu4lZNDk/

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site