Marée noire aux Etats-Unis : menace pour l’environnement.

Les côtes américaines menacées par une marée noire

La taille, plus de 74 000 km² selon le site internet du Monde, cumulée aux vents persistants, attire irrémédiablement la couche de pétrole flottant sur les eaux du Golfe du Mexique vers les côtes de la Louisiane. Mardi 20 avril dernier, une plate-forme offshore a explosé. Son puits principal laisse le pétrole s’écouler provoquant un risque de marée noire. 

Localisée à seulement trente kilomètres du littoral, cette nappe recouvrant deux fois et demi la Belgique inquiète tous les défenseurs de l’environnement. Des équipes d’intervention se relaient pour enflammer le brut et ainsi tenter de mettre un terme à sa progression.
 
Le temps est compté car les marais côtiers de Louisiane constituent un sanctuaire pour la faune, en particulier les oiseaux aquatiques, les poissons et les crustacés. Cette catastrophe serait également la deuxième à toucher cet Etat du sud des Etats-Unis après l’ouragan Katrina en août 2005. Les Etats américains voisins, Floride, Alabama et Mississippi, craignent aussi pour leurs plages. Si elles étaient touchées, la nappe de pétrole affecterait fortement l’industrie de la pêche, importante pour l’économie locale.

Désaccord sur les fuites de pétroles

Suite à la découverte d’une nouvelle fuite, les garde-côtes estiment que ce sont cinq mille barils, environs 795 000 litres, qui s’échappent chaque jour du puits principal, contre 159 000 hier. Le porte-parole de British Petroleum qui exploitait la plate-forme infirme ces chiffres. « Nous avons trouvé une nouvelle fuite en amont des deux fuites déjà présentes mais nous pensons que le volume (de pétrole) qui s'échappe reste inchangé». 

Cette plate-forme, située à 70 kilomètres des côtes de la Louisiane, appartenait à la compagnie suisse Transocéan et British Petroleum exploitait le gisement. BP tente par tous les moyens de stopper les fuites du puits. Les ingénieurs construisent actuellement un couvercle pour récupérer le pétrole qui s’écoule. Ils évoquent également la possibilité de forer des conduits secours pour injecter un enduit spécial qui boucherait définitivement le puits. Onze personnes sont portées disparues malgré les recherches.

http://levif.rnews.be/fr/news/actualite/international/la-louisiane-touchee-des-vendredi-par-la-nappe-de-petrole/article-1194724286186.htm


DELTA DU MISSISSIPPI (AP) — Neuf jours après l'explosion d'une plate-forme de forage dans le golfe du Mexique, les premiers fragments de pétrole ont touché jeudi soir les côtes de la Louisiane, où une course contre la montre s'est engagée sur fond d'état d'urgence.

Dans les prochains jours, le vent et de fortes vagues pourraient accélérer la progression de la marée noire vers de fragiles zones côtières à l'heure où équipes de British Petroleum et autorités s'emploient avec le secours de l'armée à endiguer ce qui pourrait devenir la pire catastrophe écologique aux Etats-Unis depuis des décennies.

Barack Obama a promis vendredi qu'aucun nouveau forage pétrolier ne serait autorisé avant que les autorités américaines aient déterminé les causes de l'explosion du 20 avril sur la plate-forme Deepwater Horizon, propriété de la société Transocean et exploitée par BP. Sur les 126 employés de la plate-forme qui a sombré deux jours après le drame, onze sont portés disparus et présumés morts.

 http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20100430.FAP0198/la-maree-noire-atteint-la-louisiane.html


Marée noire - Du pétrole bientôt en Europe ? (Source : France Soir du 10/06/2010)

C’est bien connu, un malheur n’arrive jamais seul. La situation que traversent actuellement les Etats-Unis ne fait pas mentir le proverbe. Les météorologistes américains ont récemment annoncé que la saison des ouragans - qui a débuté la semaine dernière et se termine le 30 novembre - serait particulièrement violente. Les scientifiques estiment, en effet, que pas moins de 18 tempêtes tropicales devraient se former pendant cette période. Et, selon eux, cinq pourraient se transformer en « ouragans majeurs », avec des vents soufflant à 180 km/h ou plus, ce qui risque de fortement compliquer les opérations de nettoyage de la marée noire sur le golfe du Mexique. Car le golfe du Mexique et les Etats qui le bordent se trouvent exactement sur la trajectoire des ouragans.

En outre, précisent les météorologues américains, « si un ouragan passe à l’ouest de la marée noire, il y a des chances pour qu’il pousse encore un peu plus de pétrole vers les côtes américaines, à cause de sa rotation qui s’opère dans le sens contraire des aiguilles d’une montre ». Dans ce cas, les nappes d’hydrocarbures s’enfonceraient encore plus profondément dans les bayous.

http://www.francesoir.fr/maree-noire/maree-noire-du-petrole-bientot-en-europe


Les derniers chiffres : (source : France Soir du 08/06/2010)

  • Entre le 3 et le 5 juin 2010 : 16 000 barils soit 2,6 millions de litres de pétrole récupérès ;
  • 49 éme jour de pollution ;
  • 95 millions à 132 millions de litres de pétrole échappés (d'après les estimations du gouvernement américain) ;
  • 2 700 navires engagés dans la lutte antipollution ;
  • 1,4 millions de kilomètre de barrages flottants déployés ;
  • 3,7 millions de litres de détergent dispersant déversés (le Corexist)  : Environnement - Les produits chimiques utilisés dans le golfe du Mexique sont montrés du doigt par des associations ... http://www.20minutes.fr/article/403575/Planete-Dispersants-contre-la-maree-noire-et-si-le-remede-etait-pire-que-le-mal.php

CorexistCes dispersants agissent comme du détergent pour laver la vaisselle, a souligné cette semaine Bob Perciasepe, directeur adjoint de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA).

"Ces produits sont conçus pour réduire le pétrole en de petites particules, sans le faire disparaître pour autant, mais le rendent plus facilement biodégradable", explique-t-il.

  "Les dispersants actuels sont d’une nouvelle génération mais nous ne savons pas de quoi ils sont composés car cela est protégé par le secret commercial" (Quel sera l'impact pour l'environnement ?)

  • 57 millions de litres d'eau de mer polluée pompés.

Marée noire, Golf du Mexique : 100 JOURS (du 20 avril au 28juillet 2010)

Il y a cent jours ce mercredi, le 20 avril, l'explosion d'une plate-forme exploitée par BP au large de la Louisiane tuait onze ouvriers et provoquait la pire marée noire de l'histoire des Etats-Unis. La catastrophe a changé la vie dans le golfe du Mexique.

Bilan au 19 juillet 2010 (www.ushuaia.com) : 

  • La pollution des côtes  :

944 kilomètres  de côtes ont été touchés par le pétrole : 540 kilomètres en Louisiane, 180 kilomètres dans le Mississippi, 110 kilomètres en Alabama et114 kilomètres en Floride.

  • La pêche : les zones interdites : 

217 km2  des eaux territoriales américaines du golfe du Mexique ont été interdites de pêche.

  • Le dispersant  :

Sept millions de litres  de dispersants ont été déversés à la surface et en profondeur.

Après de multiples recherches sur le bilan de cette fuite, je n'ai pu trouver aucuns chiffres officiels. Une chose est sûre, le bilan non-officiel parlerait de centaines de millions de litres de pétrole déversés dans le Golf du Mexique.

Cliquez sur l'image pour voir la fuite en question.

 		YouTube 				- Gulf Of Mexico oil spill below the water surface (vie

 

 

Pour avoir d'autres explications, cliquez sur le lien ci-dessous (désolé vidéo en anglais).

http://www.dailymotion.com/video/xdac7h_first-moving-pictures-of-bp-s-oil-l_news?start=30#from=embed


06 juillet 2010 : BP a achevé avec succès la cimentation du puits.

Les derniers chiffres :

  • 780 millions de litres de pétroles échappés du 20 avril au 15 juillet ;
  • 25 % du pétrole, soit 200 millions de litres toujours dans  la nature ;
  • 580 millions de litres de pétroles, se sont ''évaporés''''dispersés'', ont été ''récupérés'' ou ''éliminés'', selon  le rapport du Gouvernement américain du 4 août ;
  • Officiellement, près de 7 millions de litres du Corexit 9500 A ont été utilisés, mais un panel du Congrès estime que la quantité réelle de ces dispersants est bien supérieure.

Comment d’énormes quantités d’hydrocarbures ont-elles pu disparaître ainsi en quelques semaines ?

Ceci est dû au ''fait que la marée noire n'est plus alimentée depuis le 15 juillet dernier, jour où un entonnoir a été placé avec succès sur le puits endommagé'', expliquait Georges Peigné, chef du Département lutte et moyens de lutte du Centre de documentation, de recherche et d’expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux (Cedre) de Brest.

Le plus gros du travail a été accompli par la nature. Par la mer, qui a dispersé tout au long de sa colonne d’eau une partie du pétrole libéré à 1500 mètres de profondeur. Par le vent, qui a continué à fractionner la masse visqueuse en soufflant de manière répétée en tempête. Par l’atmosphère, qui a évaporé un tiers de l’huile parvenue à la surface des flots. Et par des populations entières de bactéries, qui ont avalé le brut une fois celui-ci réduit à d’infimes particules.

«Contrairement à certains minéraux qui empoisonnent l’environnement à très long terme, les hydrocarbures se résorbent assez rapidement dans la nature, explique Georges Gorin, professeur de géologie à l’Université de Genève. Ils se composent en effet d’hydrogène et de carbone. Or, les bactéries sont très friandes de carbone, dont elles digèrent de gros volumes en une à deux semaines.»

Dernier facteur d’explication : la tâche des uns et des autres a été simplifiée par le type de pétrole concerné. Un pétrole léger, prompt à se disperser et à s’évaporer, très différent du fioul qui s’est répandu par le passé sur les côtes françaises et espagnoles par les naufrages respectifs de l’Erika et du Prestige.

 

Commentaires (1)

1. mehdi assem 27/04/2012

Salut ces catastrophes naturelles ces maladies humain animal végétal les guerres les accidents les astéroïdes les tempêtes solaire en islam des punitions divine aux êtres humains de convertir a l'islam pour éviter leurs disparition par ces catastrophes après un éclipse lunaire ou solaire trop tard après le judaïsme et le christianisme l'islam après l'islam la fin du monde merci

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site