La théorie religieuse

La théorie religieuse :

Jusqu'aux travaux de M. Buffon au 18ème siècle, on considérait, dans le meilleur des cas, que la terre était née d'une boule de feu progressivement solidifiée pour devenir le globe tempéré que nous connaissons. Buffon va se livrer à des expériences à partir de sphères de métal, d'argile et de roche chauffées dans ses forges pour mesurer leur temps de refroidissement. En calculant la taille de la terre et en la rapportant par rapport aux objets de son expérience, il calcule que l'âge de notre planète est de ...75000 ans. Ce chiffre peut paraître pour le moins "imprécis" mais il remettait en cause toutes les données connues de l'époque, fermement maintenues par l'Eglise qui datait l'âge de la terre à 4000 ans selon leur interprétation de la Bible. Buffon considérait  lui-même que son calcul était sûrement faux puisqu'il estimait personnellement l'origine de la Terre à près de 3 millions d'années, mais il se garda bien de rendre cette appréciation publique pour ne pas offenser d'avantage le clergé.

Ce qui embarrasse depuis déjà plusieurs siècles les savants et l'Eglise, ce sont les traces du passé qui donnent lieu à des hypothèses. On trouve de drôles de coquillages dans les montagnes des Pyrénées et des Alpes. Des motifs laissés dans la pierre, et même parfois des ossements qui ne correspondent pas vraiment à ce qu'on connaît : beaucoup trop grands, beaucoup trop longs, beaucoup trop bizarres, en fait. Jusqu'au 19ème siècle on donne libre cours à l'imagination pour expliquer la présence de ces "fossiles".  Certains pensent qu'il s'agit de création céleste et spontanée qui a donné naissance à la Terre. D'autres y voient des coquillages laissés lors du Déluge qui fut à l'origine du monde. On imagine aussi tout simplement que ce sont des souvenirs laissés sur la route par les pèlerins se rendant à Saint Jacques de Compostelle, et même à des restes, en particulier des ossements témoignant des Jeux des cirques Romains où combattaient les fauves. Vu la taille des certains de ces os, on dira que ce sont des restes d'éléphants qui ont traversé les Montagnes avec l'armée d'Hannibal.

Certains vont aller jusqu'à imaginer que ces coquilles ou ces os, sont des vestiges de vies disparues, d'âges anciens, et ce sont sans doute les plus farfelus d'entre tous...

Si l'origine de ces coquilles est sujette à polémiques, l'âge de la Terre l'est encore d'avantage. Faute d'éléments tangibles, rien ne permet d'avancer une date ou même, "un ordre d'idée approximatif". Les repères Bibliques font alors office de calendrier terrestre et on s'en contente bien pendant tout le moyen âge et jusqu'à la renaissance. Sans bouleverser les idées convenues, quelques savants vont alors commencer, tout doucement, à exhumer un savoir très ancien, une "science" née dans l'antiquité. L'intérêt qu'ils vont y porter va réveiller l'évolution scientifique. Il faudra encore plusieurs générations de chercheurs pour que cette évolution ne devienne une révolution.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site