Activités solaire

Activité solaire du jour

Date : 25 mai 2011

 

Le trou coronal CH450 étai face à le Terre les 24 et 25 mai.

Un petit trou coronal CH451 dans l'hémisphère nord sera probablement face à la Terre le 27 mai.

L'activité solaire du Soleil est très faible, Sunspot 1216 ne pose aucune menace.


http://www.solen.info/solar/                            http://www.spaceweather.com/ 

 

Prévisions : Le champ géomagnétique devrait être tranquille les 25 et 26 mai. 


Les éruptions solaires sont classées en différentes catégories selon l'intensité maximale de leur flux (en Watts par mètres carrés, W/m2) dans la bande de rayonnement X de 1 à 8 Ångström au voisinage de la Terre (en général, mesuré par l'un des satellites du programme GOES).

Les différentes classes sont nommées A, B, C, M et X. Chaque classe correspond à une éruption solaire d'une intensité dix fois plus importante que la précédente, où la classe X correspond aux éruptions solaires ayant une intensité de 10-4 W/m2. Au sein d'une même classe, les éruptions solaires sont classées de 1 à 10 selon une échelle linéaire (ainsi, une éruption solaire de classe X2 est deux fois plus puissante qu'une éruption de classe X1, et quatre fois plus puissante qu'une éruption de classe M5 (ou M10 ?)).

Vidéo animation SOHO, activité solaire 2010.

Cliquez sur l'image ci-dessous.

2010_anim_soho_eit_304

 Quelques informations sur le soleil

Nous savons que notre planète est protégée du rayonnement solaire par un champ magnétique très fort (La Magnétosphère).    

La magnétosphère

Notre planète est entourée d'un champ magnétique qui s'étend sur des milliers de kilomètres dans l'espace, formant la magnétosphère. Ce champ magnétique est créé par les mouvements liquides du noyau terrestre composé de fer et de nickel, autour d'une "graine" de solide. Tout comme une comète, la magnétosphère a une forme de goûte d'eau allongée orientée vers le Soleil. C'est une barrière infranchissable pour le vent solaire. Seules deux zones conduisent les particules ionisées en provenance du Soleil vers les pôles nord et sud. Lors des périodes d'activité solaire intense des modifications interviennent dans l'Ionosphère, telles que des orages magnétiques et des aurores.

Qu’elles seraient les conséquences d’une inversion des pôles magnétiques ?

 Le phénomène très spectaculaire de l'inversion des pôles magnétiques terrestres ne se produirait pas de façon aléatoire comme le pensaient jusqu'ici les scientifiques. Les travaux de l'université de Calabre penchent plutôt pour une sorte de « mémoire» de la Terre, qui reproduirait l'inversion selon une distribution temporelle particulière.

C'est déjà arrivé quelques centaines de fois en 160 millions d'années… Quand le Nord devient Sud, on parle d'inversion des pôles magnétiques. La dernière fois, c'était il y a 780 000 ans : Un événement appelé inversion Brunhes-Matayama.

Ce phénomène naturel, parmi les plus étonnants qui soient, est étudié depuis longtemps et la question est presque d'actualité. En effet les conséquences sont immenses même si le processus n'est pas instantané, l'inversion complète de polarité de la planète pouvant prendre plusieurs centaines d'années. Pendant une durée très courte, au moment de l'inversion totale, on assiste à une disparition du champ magnétique terrestre et la planète ne se trouve plus protégée des radiations venant de l'espace. Le bombardement cosmique aurait ainsi entraîné par le passé des extinctions massives d'espèces ainsi que l'apparition de nouvelles. Or, un certain nombre de données, comme l'affaiblissement du champ magnétique total constaté depuis plus d'un siècle pourrait laisser présager d'une possible inversion magnétique d'ici quelque milliers d'années. 

Selon les chercheurs de l'Institut du magnétisme terrestre de l'Académie russe des sciences, « les pôles magnétiques de la Terre » se déplacent petit à petit vers l'équateur. L'intensité du champ baisse, lentement, certes, mais de façon constante. On estimait à un moment donné que, dans à peu près 2000 ans, elle tomberait à zéro, ouvrant une époque indéterminée de champ magnétique nul, ce qui serait une véritable catastrophe pour les êtres vivants. Cependant, la vitesse des changements à l'intérieur du noyau de notre planète  (les mouvements dans le noyau externe, liquide, autour du noyau interne, solide, de la Terre créent un potentiel électrique, ce qui signifie que la Terre est une sorte de dynamo) peut signifier que ce changement de polarité se produira bien plus tôt.

En 2001, on a découvert, au cours d'une expédition polaire internationale, qu'en sept ans le pôle magnétique Nord de la Terre s'était déplacé d'environ 300 km. Sa vitesse de déplacement du plateau continental arctique canadien en direction de la Russie, plus précisément vers l'archipel Severnaïa Zemlia, est aujourd'hui de 40 km par an. D'après les prévisions des scientifiques, le Nord pourrait se retrouver, à un moment donné, dans l'Atlantique Sud. En témoigne l'anomalie considérable observée dans cette région, où l'intensité du champ magnétique ne constitue que 60% de sa norme.

http://www.sunyday.net/article-SAA_anomalie_magnetique.html

Au cours des 20 dernières années, l’intensité du champ magnétique de la planète à baissé d’environ 1,7% (dans l’Atlantique Sud, baisse de 10%). Au cours des deux derniers siècles, le champ magnétique terrestre à chuté de plus de 10%.

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/inversion-des-poles-pas-de-place-au-hasard-sur-terre_8525/

http://www.notre-planete.info/actualites/actu_1754_champ_magnetique_terrestre_inversion_poles.php

Débat sur l'impact du soleil et le réchauffement climatique

Le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) considère que le Soleil ne joue aucun rôle dans le réchauffement actuel du climat.

Pour la NASA, l’activité humaine est la première responsable des changements climatiques de ces dernières décennies.

Les astronomes ne sont pas de cet avis car il s’avère que l’activité solaire est loin d’être constante. On pourrait presque parler d’activité chaotique ce qui rend très difficile toute prévision.

Il serait peu judicieux de ne pas tenir compte de la corrélation existante entre le rayonnement solaire, le champ magnétique terrestre et les modifications qui apparaissent au niveau de l’atmosphère terrestre.

A vous de donner vos avis, quel impact à aujourd'hui et aura demain le soleil sur la Terre ?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site